Disjoncteurs différentiels Schneider : Comment choisir le modèle adapté à votre installation ?

La protection des personnes et des biens contre les risques électriques est un enjeu essentiel dans toute installation électrique, qu'elle soit résidentielle, tertiaire ou industrielle. Les disjoncteurs différentiels détectent rapidement les courants de fuite pouvant être dangereux. La gamme de disjoncteurs différentiels Schneider Electric offre une large palette de solutions techniques répondant à de multiples besoins. 

Principes de fonctionnement des disjoncteurs différentiels

Un disjoncteur différentiel est un dispositif de protection électrique qui surveille en permanence le courant entrant et le courant sortant d'un circuit électrique. Son rôle est de détecter tout déséquilibre entre ces deux courants, ce qui traduit la présence d'un courant de fuite ou de défaut à la terre.

Sujet a lire : Comment choisir correctement une serviette de bain ?

Lorsqu'un défaut est détecté, le disjoncteur différentiel coupe rapidement l'alimentation électrique afin d'éviter tout risque d'électrocution ou d'incendie. Ce mécanisme de déclenchement rapide est essentiel pour la sécurité des personnes et des biens.

On distingue principalement trois types de disjoncteurs différentiels :

A lire en complément : Comment choisir les couleurs et textures idéales pour mettre de la couleur et de la vie chez soi ?

  • disjoncteurs différentiels purs ;
  • disjoncteurs différentiels avec protection contre les surintensités ;
  • disjoncteurs différentiels avec d'autres fonctions intégrées.

Vous pouvez trouver les Disjoncteurs Différentiels Schneider moins chers ici

Normes et réglementations applicables

Au niveau international, les normes IEC 61008 et IEC 61009 définissent les exigences pour les disjoncteurs différentiels à usage domestique et analogue. La norme IEC 60947-2 s'applique quant à elle aux disjoncteurs différentiels à usage industriel.

Ces normes harmonisées au niveau européen deviennent les normes EN correspondantes. Elles assurent ainsi une reconnaissance et une compatibilité à l'échelle du marché européen. Chaque pays peut également avoir ses propres réglementations nationales concernant l'installation et l'utilisation des disjoncteurs différentiels

En France, la norme NF C 15-100 définit les règles d'installation des matériels électriques, y compris les exigences relatives aux dispositifs de protection différentielle. Dans d'autres pays européens, on peut trouver des adaptations locales de ces réglementations.

Afin d'être commercialisés sur le marché européen, les disjoncteurs différentiels doivent obligatoirement porter le marquage CE. Ils attestent de leur conformité aux normes européennes applicables. En France, la certification de qualité et de sécurité NF est aussi requise pour la vente de ces produits. Elle garantit le respect des normes nationales.

Critères de choix des disjoncteurs différentiels Schneider

Le choix du disjoncteur différentiel doit tenir compte du type d'installation électrique à protéger. Pour les installations résidentielles, des disjoncteurs différentiels domestiques avec une sensibilité de 30 mA sont généralement requis. Dans le tertiaire, des sensibilités de 100 mA ou 300 mA peuvent être adaptées selon les locaux et les risques. 

Pour les applications industrielles, des disjoncteurs différentiels industriels avec des seuils de déclenchement plus élevés sont généralement préconisés. Les conditions d'environnement, comme l'humidité ou la température, sont également à prendre en compte pour s'assurer de la compatibilité du disjoncteur différentiel choisi.

En plus du courant différentiel de fonctionnement, définissez le courant nominal adapté à l'intensité maximale prévue sur le circuit, le pouvoir de coupure suffisant pour supporter les courants de défaut potentiels. 

Certains disjoncteurs différentiels Schneider proposent des fonctions de protection supplémentaires.  Cela concerne une protection contre les surintensités grâce à un relais magnétothermique intégré. Les fonctions de surveillance et de communication intelligente optimisent la maintenance.

Lors du choix du disjoncteur différentiel, vérifiez sa compatibilité avec l'installation électrique existante. Les dimensions et les modalités de fixation doivent être adaptées. Une coordination avec les autres dispositifs de protection déjà en place doit être assurée.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés