Société débarras : Le processus à suivre pour faire vider un logement après un sinistre

Lorsque vous êtes victime d’un sinistre, il est important de prendre rapidement les mesures nécessaires pour gérer le problème correctement. En effet, il y a plusieurs étapes à suivre, à la suite d’un sinistre, notamment la déclaration de celui-ci auprès de votre assurance, l’évaluation des dégâts, la mise en place des solutions pour vider le logement, etc.

Les différents types de sinistre possibles

Non seulement, un sinistre est difficile à prévoir, mais il peut se présenter sous différentes formes, comme l’inondation, la tempête, l’incendie, le cambriolage, les dégâts des eaux, etc. Peu importe le sinistre auquel vous êtes confrontés, il est important de penser à vider le logement. Pour ce faire, n’hésitez pas à solliciter les services des professionnels dans le domaine, en vous rendant sur le site de Debarapide

Dans le meme genre : Serrurier automobile à Toulouse : comment choisir et à quel prix ?

Ensuite, vous devez procéder à quelques démarches, notamment la déclaration de sinistre auprès de votre assureur. Cette étape est indispensable pour la mise en route de la procédure. Généralement, vous disposez d’un certain temps après le sinistre pour contacter votre assureur. Vous avez deux jours en cas de vol ou de vandalisme pour le déclarer à votre assureur. Concernant les incendies, les dégâts des eaux, les accidents les briques, les tempêtes, … vous disposez de cinq jours pour procéder à la déclaration. S’il s’agit d’un sinistre couvert au titre de la garantie catastrophe naturelle, la déclaration peut se faire au plus tard dans les 10 jours suite au moment où vous prenez conscience de sinistre.

Le plan d'action à mettre en place en cas de sinistre

En cas de sinistre, il faut avoir les bons réflexes en procédant à la mise en sécurité des lieux. Pour ce faire, vous devez couper l’eau s’il y a une fuite, barricader la fenêtre ou la porte cassée. Pour limiter les dégâts et sécuriser le logement, n’hésitez pas à contacter les professionnels dans le domaine. Ils peuvent vous aider à vider votre logement et à mettre en place des solutions sécuritaires le temps de faire les réparations et les travaux de rénovation. 

Avez-vous vu cela : Le béton ciré au sol, est-ce une bonne ou mauvaise idée ?

Si les dégâts des eaux se situent au plafond, vous devez placer des récipients au sol pour qu’il ne soit pas endommagé et pour recueillir l’eau. Pour sécuriser votre logement, d’autres professionnels peuvent vous accompagner notamment les pompiers, surtout si la pièce ayant pour origine la fuite est inoccupée ou inaccessible.

Le nettoyage post sinistre

En fonction de l’ampleur et de la nature des dégâts, il est nécessaire de prendre certaines précautions pour être sûr que les travaux et le nettoyage poste sinistre se fassent en toute sécurité et que l’ensemble des dangers éventuels liés à l’impact de l’incident sur le logement soit écarté. 

En ce qui concerne la méthodologie de nettoyage, cela da dépendre de la nature du sinistre. En cas d’incendie ou de court-circuit électrique, il faut commencer par évacuer les détritus brûlés avant de nettoyer les traces de suies et laver ou supprimer les odeurs. En cas d’inondation ou de dégât des eaux, il est nécessaire d’aspirer l’eau stagnante et de déshumidifier et désinfecter les lieux après avoir évacué les équipements et les objets endommagés.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés